lundi 14 septembre 2020

DVD : Big little lies (série)


Quand Madeline, Jane et Celeste se lient d'amitié par l'intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu'elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d'un tragique accident, survenu à la fête de l'école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Et pour quelle raison ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l'univers de la petite ville de Monterey va être secoué de violents soubresauts.

Malgré le fait que j'aime énormément lire, il m'arrive parfois (pas bien, je sais...) de céder aux sirènes des films ou séries car pas assez de temps pour lire tout ce que je voudrais.

Big Little lies en fait partie car le roman de Liane Moriarty m'intéressait énormément (Petits secrets, grands mensonges). 

Du coup je me suis plongée dans cette série HBO.

Mais quel plaisir !
Déjà le casting est fabuleux : Nicole Kidman, Laura Dern, Reese Witherspoon, Alexander Skarsgård (OMG !), Zoë Kravitz... 
Bref, rien que du alléchant. 

J'avoue ne pas avoir accroché tout de suite dans cette ambiance école chic, femmes glamour pleines aux as. 
Sauf que dès qu'on va au-delà de tout ça, on plonge dans les noirceurs et les secrets de chacun(e).

Faux-semblants, le paraître, le m'as-tu-vu sont à l'honneur, mais pas que. 

C'est justement là que tout devient intéressant, quand on plonge dans les secrets de famille, de couple, les non-dits. 

N'ayant pas lu le livre, je ne peux m'y référer quant à son contenu (que je pense à la hauteur de la série, si ce n'est supérieur). 
Toutefois le scénario de cette série est vraiment machiavélique et très prenant. Les actrices/acteurs sont parfaits et crédibles. 

Petite palme d'honneur personnelle pour Alexander Skarsgård (trop sexy mais que maintenant je déteste) et Nicole Kidman pour leurs rôles respectifs. 

La saison 2 m'a évidemment tentée... 

Un scénario (hors livre) pointu et ciselé. Au casting, on rajoute Meryl Streep qui est délicieusement détestable. 

En bref, une série à voir absolument. 











Aucun commentaire:

Publier un commentaire