lundi 8 août 2016

Tu comprendras quand tu seras plus grande (Virginie Grimaldi)



A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu successivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu'au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d'emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.





Gros coup de coeur pour ce roman.

J'ai aimé suivre le parcours de Julia qui doit se reconstruire après une rupture difficile, ainsi qu'un décès dans sa famille.

Désabusée, blasée, blessée, elle opère un changement radical de vie, tout en excluant ses proches, ne sachant comment les consoler et se consoler.

Son arrivée dans cette maison de retraite, avec ses aprioris, ses clichés. Son intégration ne se fera pas sans mal, car chaque pensionnaire a son petit caractère. La rencontre avec le personnel en place qui va lui apporter beaucoup, des amitiés qui vont naître.

Des situations cocasses, touchantes, des relations qui se nouent. Des décès, également, la réalité d'une maison de retraite.

Un beau roman qui traite de la vie, des relations familiales, du cheminement que chacun doit effectuer suite aux épreuves qu'il rencontre.

Un roman touchant et drôle, d'une belle écriture sensible. Ca prend aux tripes, ça fait réfléchir et sourire tout à la fois.

Une très belle lecture.


Note : 4.5/5







Un gros coup de cœur pour ce roman. Il y a des lectures comme ça qui font un bien fou, elles 
nous font rire autant que pleurer.

Julia est dans une période de deuil, de désarroi, elle ne sait plus où elle en est. Elle décide de se reprendre en main, et part pour sa région natale à la résidence Les Tamaris en tant que psychologue remplaçante.

Les quelques mois qu'elle va passer parmi ses « petits vieux » vont la transformer à jamais. Elle trouvera auprès d'eux une nouvelle joie à la vie.

On passe du rire au larmes, souvent le chapitre commence par un scénario poignant mais se termine sur une grosse rigolade. Et c'est ce qui m'a rendu ce livre très attachant.

Après cette lecture, on a envie de dire à ceux qu'on aime… qu'on les aime très fort. Car ce n'est pas après qu'on pourra le faire et qu'il n'est jamais trop tard pour le dire.

Une auteure, une belle plume que je vais suivre.

Note : 5/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire