mardi 21 novembre 2017

Boule et Bill, 26 Faut rigoler ! (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 27 Bwouff Allo Bill ? (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 20 Stripcocker (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !


Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 19 Ras le Bill (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.


Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.

Boule et Bill, 9 Une vie de chien (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 


Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.

Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.

Boule et Bill, 6 Tu te rappelles Bill ? (Roba)


Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !



Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


lundi 20 novembre 2017

54 minutes (Marieke Nijkamp)

Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.
Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Thomas.

Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse.

Mais loin d’être une victime, Tyler est avant tout un psychopathe, qui assassine trente-neuf personnes.

Un livre dont la couverture m'avait aguichée et le résumé a terminé de me convaincre.
J'ai profité de l'occasion que ce livre soit proposé sur le site Netgalley.fr. pour postuler pour un service presse. 
Bien m'en a pris. 
Rien de tel qu'un dimanche pluvieux pour dévorer ce livre d'une traite.

Quelle claque que ce récit !

Une lecture dure et poignante, qui chamboule. 

On alterne entre les narrateurs pour nous faire vivre de l'intérieur et de l'extérieur ces 54 minutes de tension et d'horreur. 
Chacun est lié et nous plonge à l'aide de flashback dans la réalité du moment; on découvre petit à petit les tenants et aboutissants de cette situation. 
On s'attache aux protagonistes et on espère pour tous une fin heureuse. 

Un livre totalement dans l'air du temps avec ce climat de terreur qui règne dans notre société face aux attentats et autres agressions. 
Personne n'est à l'abri.


jeudi 16 novembre 2017

Le voleur de poule (Béatrice Rodriguez)

Lorsqu'ils aperçoivent un renard partir avec leur amie la poule dans ses bras, l'ours, le lapin et le coq se lancent immédiatement à leur poursuite, persuadés des mauvaises intentions du renard. Ils s'enfonceront dans les bois, grimperont sur la montagne, et traverseront l'océan pour découvrir qu'en fait, la poule et le renard sont les meilleurs amis du monde - ce que le petit lecteur aura pu percevoir bien avant eux !

Alors qu'un ours et un lapin sont tranquillement en train de prendre leur petit déjeuner, un renard arrive et vole une poule. Ni une ni deux, aidés du coq, ils se mettent en chasse pour rattraper ce vil goupil. 

Ils vont escalader des montagnes, traverser de sombres forêts, naviguer sur un océan en furie pour finir par arriver, exténués et en colère dans la maison du renard. 

Un album magnifique ! 

J'ai été séduite par les illustrations et cette histoire amusante dont on voit tout doucement arriver la chute.
Un album sans texte qui ravira petits et grands. 

Coup de coeur !


lundi 13 novembre 2017

Ceux qui savent (Julien Messemackers)

Alexandre, jeune veuf au bout du rouleau, n'a qu'un seul espoir : celui de voir guérir sa fille, Hélène, atteinte d'une maladie orpheline depuis l'âge de 6 ans. Lorsque Frederick Stern, spécialiste des thérapies géniques, fait irruption dans leur vie en proposant de sauver l'adolescente, Alexandre croit à un miracle. À l'institut Stern, tout semble idyllique : Hélène suit un traitement révolutionnaire et découvre l'intensité du premier amour avec Simon, un jeune patient. Mais le rêve tourne vite au cauchemar quand Alexandre découvre les véritables agissements du scientifique, qui utilise sa fille comme cobaye. Alors qu'il cherche à prendre la fuite avec elle pour la protéger, Hélène lui impose de partir avec Simon. Sans autre choix que de les emmener tous les deux, le père va prendre tous les risques pour sauver sa fille mais il ignore encore le pire à venir.

Premier thriller de l'auteur, on y découvre un duo père-fille Alexandre Chevalier, veuf, et sa fille Hélène 17 ans qui est atteinte d'une maladie orpheline très grave.

Après la mort de sa femme, dont Alexandre ne s'est jamais remis, le quotidien n'est pas facile pour les deux protagonistes. C'est carrément une bataille pour la vie, Alexandre ne lâchant pas prise pour préserver sa fille.
Ancien champion de moto, il excelle dans la réparation mécanique de ces bolides, mais son principal intérêt dans la vie reste son enfant.

On assiste donc au début du livre à tous ces questionnements sur l'intérêt de la vie après la mort d'un être très cher, la psychologie d'Alexandre est très fouillée, on assiste à son désarroi face aussi à la maladie de sa fille et à la solitude qui'l ressent après tous ces événements.

L'intérêt du livre change de donne vers les deux tiers du livre, où l'histoire prend une autre tournure, plus dynamique et fantastique (quoique) sur la génétique et la bioéthique.

J'ai beaucoup aimé ce livre, qui nous transporte de la baie de Somme à Lausanne et à Dieppe, le périple de nos héros est trépidant et plein de surprises et nous tient en haleine jusqu'au bout. Un très bon moment de lecture.

Merci à Babelio et aux Éditions Anne Carrière de m'avoir fait découvrir ce premier roman de Julien Messemackers sorti le 1er juin 2017.

Les Schtroumpfs, 28 La Grande Schtroumpfette (Peyo)

Ce n'est pas tous les jours facile d'être l'élément féminin dans un monde de Schtroumpfs ! Une série de réflexions malheureuses et la Schtroumpfette réalise soudain que, si les Schtroumpfs l'adorent, ils ne la prennent pas du tout au sérieux. Pour lui donner l'occasion de s'affirmer, le Grand Schtroumpf annonce qu'il s'absente et qu'il l'a choisie comme remplaçante. Chez les Schtroumpfs, ce choix passe très mal ! Pendant ce temps, une comète chevelue brille au firmament et Gargamel doit passer un examen de sorcellerie. Cela paraît sans rapport avec l'histoire... Et pourtant !


Pauvre Schtroumpfette qui est la seule femme parmi tous ces Schtroumpfs qui ont tous un comportement macho et misogyne. Elle en a ras le bonnet de ses petits camarades et va s'en plaindre au Grand Schtroumpf qui décide (une fois de plus) de donner une leçon au village tout entier. Ainsi lorsqu'il s'absente, c'est la Schtroumpfette qui est désignée Cheffe du village; au grand dam de tous les autres. 

Le machisme et la place de la femme dans la société, traité avec humour et finesse. Un bon épisode des Schtroumpfs.